DSC01040La nuit à était très froide, j'ai vraiment mal dormi. Ce doit être a cause du duvet il est un peu vieux. 09h30 soleil splendide , ciel bleu sans nuage, petit contact avec Delphine et Laure puis c'est parti. Départ du camping, il est environ 10h00, Faut que je passe par Beaumont-Hague pour le ravitaillement. une grande étape m'attend sans ravitaillement
DSC01049 jusqu'au moins au lendemain soir. Je trouve une petite épicerie à l'entrée de Beaumont-Hague. Idéal puis je file aux points de vues des loges. De là on voit jusqu'au port de Diellette je mange dans un champs puis direction Herquemoulin.


DSC01053On y voit aussi l'usine de retraitement des déchets nucléaires, qui fait énormément de mal au tourisme du coin d'aprés des gens d'ici.

puis je suis tombé sur une caractéristique du Cotentin Ouest, la cache à tabac

Explications :  La vie était traditionnellement rude à la Hague alors d'abord un trafic de contrebande de tabac avec les îles anglo-normandes s'est développé dans la région rapportant un peu d'argent. Puis ensuite la fraude du textile et autres produits augmente et donc les caches de contrebande évolues et deviennent de véritables dépendances consacrée au stockage des produitsDSC01054 fraudés. Il restent quelques caches à tabac du début de ce trafic sur plusieurs communes de la Hague. ( J'en ai trouvé 3 sur mon chemin dont 2 sur le GRP)

Celle-ci se trouve sur la commune de Beaumont-Hague , entre les points de vues des loges et la rue de Beaumont. Au bord de la route, dans une côte.

L'état de ces caches est encore solide mais leur utilité n'est plus la même
( vous vous-en apercevrais ! )

Puis j'arrive à Herquemoulin, plage de galets , super tranquille, l'eau est très claire, transparente on croirait qu'elle n'est pas salée.

DSC01063

DSC01064DSC01076

Quelques personnes sur le long de la plage de galets. Très peu de gens , l'endroit est extrêmement tranquille, il n'y a pratiquement que les randonneurs qui pourrait déranger.

DSC01096A 17h je suis arrivé au nez de Jobourg, ces quelques kilomètres m'ont été assez difficiles quand même. Le bar-resto du nez de Jobourg est fermé mais heureusement un buvette est installé au premier carrefour à 200m. Je ne sais pas encore où je vais dormir, je prend un Orangina et une crêpe au caramel beurre salé ! Je me fais plaisDSC01131ir après tout ce sont un peu des vacances.
La serveuse de la buvette, en discutant un peu, m'indique que juste derrière la haie il y a un champ amménager pour stationner les campings-cars la nuit. C'est l'idéal pour moi, rien à payer, je dors pas au milieu d'un champ tout seul.
Et il y a de l'eau potable et des toilettes à proximité. nickel !!!

J'ai remarquer qu'il y avait un très gros pourcentage de personnes âgées qui sont en visite à cet endroit. des cars entiers... cela leur fait une bonne bouffée d'air ...

DSC01097Le nez de Jobourg est un réserve naturelle ppour les oiseaux, alors il est strictement interdit d'aller sur la pointe. Il leur faut bien un endroit tranquille ...

Puis il y a plusieurs grottes au nez des Voidries ( la pointe d'à côté ), mais impossibleDSC01127 d'y aller tout seul , la descente est vraiment très dangereuse. Il n'y a qu'un seul moyen d'y aller c'est de faire une petite randonnée avec un guide comme ils le  proposent


DSC01143J'installe ma tente entre deux campings-cars, d'ailleurs je me pose la question du risque de se faire écraser pendant que je dors mais bon. Puis voilà le coucher de soleil qui se dessine alors je vais contempler cela au nez de Jobourg.

Le soleil s'offre l'occasion de ce coucher sur l'île d'Aurigny,DSC01151 c'est magnifique...
Le nez de Jobourg change un peu de couleur mais surtout des couples de jeunes gens apparaissent sur la butte. Entrelacés, se tenant la taille, moment très romantique de la soirée. Puis il fait bien plus sombre et le froid arrive vite , les couples s'en vont il n'y a plus rien a voir ...

Je me couche , tiens ! ce n'est que la deuxième randonnées que je fait et déja mes chaussures ont perdu de la gomme.